Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

Elisabeth, Patrick et Nadège Huguet, sont heureux de vous accueillir à la Commanderie Saint-Jean d'Artins pour un séjour convivial et dépaysant au cœur de la vallée du Loir, au carrefour du Loir-et-Cher, de la Sarthe et de l'Indre-et-Loire.

Réservez votre séjour chez nous au 02 54 72 48 47

Faire notre connaissance

 

Translation please

Publié par Famille HUGUET

 Si vous vous ennuyez un week-end, que vous avez un peu de temps devant vous et une envie de remanier votre intérieur ou celui d’un ami (par exemple une commanderie dans le Loir-et-Cher), voici, en illustré dans la chambre Vouvray, comment poser une cloison placoplâtre :  

 Préalablement, pensez à vous équiper en matériel, mais surtout en main d’œuvre. N’oubliez pas d’en prendre soin et de la nourrir pour un rendement maximum.

 

-   Choisissez un endroit si possible difficile d’accès et qui vous permettra d’expérimenter de multiples positions de travail ; une mezzanine sous toit par exemple.

-   Fixez au sol des rails et emboiter les montants métalliques verticaux pour obtenir un réseau, ossature qui servira de support pour la fixation des plaques.Pour se faire vous devrez couper les rails métalliques aux bonnes dimensions :le jeu consiste alors à faire le plus d’étincelles possibles.

-   Glissez alors la laine de roche isolante derrière ladite ossature  - il faudra parfois plonger dedans !!

-   Poser les plaques sur le réseau, faîtes les maintenir par le petit personnel et fixez à l’aide de nombreuses vis. Vous pouvez corser cette étape un peu trop simple en inventant des découpes sur mesures et assez improbables.

 

-Maintenant, il reste à faire les joins et à boucher les trous avec du MAP (Mortier Adhésif Placoplâtre, si j’ai bien retenu la leçon). A cette étape le jeu consiste désormais à s’en mettre le plus possible sur soi. 

undefined

- Désormais vous devez avoir devant vous un mur, mais il n’est pas encore très joli. S’il vous reste du temps, il est temps de vous mettre à la décoration.
-   Commencez par nettoyer les dégâts que vous avez occasionnés (si, si, vous avez dû en faire) : Poussière, débris de tous genres, MAP sur le sol et les poutres, etc. 
-   Appliquez une sous couche, si possible tard le soir, comme ça vous ne verrez pas bien ce que vous faites et c’est plus rigolo, sans compter que vous dormirez très bien après !!! Nettoyez de nouveau les saletés que vous avez pu faire.

-   Vous êtes maintenant fin prêts pour passer les murs à l’enduit décoratif à l’aide de couteaux de peintre (ou de cuisine selon les endroits et les personnes) et d’une taloche. Etalez donc ledit enduit sans oublier de créer des "effets" qui viendront cacher les petites et moins petites imperfections du mur. Nettoyez encore une fois vos saletés. Ca finit par plus être drôle ces travaux !

- Il ne reste plus qu’à cirer l’enduit…. Avouez que vous avez de quoi vous occuper !

En tous cas, nous ça nous a bien occupés. Pour la petite histoire, et histoire de faire un point sur l’avancement des travaux (au 20 mai), nous avons ainsi fait le placage dans toute la chambre Vouvray et enduit la mezzanine ainsi qu’une partie du rez-de-chaussée.

- Pendant ce temps là, comme nous disposions de personnel supplémentaire, nous l’avons occupé en l’envoyant nettoyer et enduire les murs d’une chambre d’hôtes de "secours" dans la maison principale.

undefined

Les travaux ont donc bien avancé. Pourvu que ça dure, et à bientôt pour de nouvelles aventures…

Commenter cet article