Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

Elisabeth, Patrick et Nadège Huguet, sont heureux de vous accueillir à la Commanderie Saint-Jean d'Artins pour un séjour convivial et dépaysant au cœur de la vallée du Loir, au carrefour du Loir-et-Cher, de la Sarthe et de l'Indre-et-Loire.

Réservez votre séjour chez nous au 02 54 72 48 47

Faire notre connaissance

 

Translation please

Publié par SARL La Commanderie Saint-Jean d'Artins

Il y avait longtemps que personne ne nous avait commandé de menu Papaïto… Mais enfin, en ce deuxième week-end de décembre cette opportunité s'est présentée. La réservation d’un chèque-cadeau maison (voir Chèque-cadeau de La Commanderie) offert par des "amis de 30 ans" d'Elisabeth et Patrick à leurs enfants et la venue surprise d’une copine de Nadège ont envoyé le Chef, aussi appelé Papaïto, à ses fourneaux.

Pour les novices, le menu Papaïto, c’est le menu Commanderie habillé de couleurs festives (voir Menu Papaïto)... Et comme l’occasion était belle, compte tenu de la qualité des convives, nous nous sommes approchés l'air de rien de la forme d’un menu Dégustation (voir Menu Dégustation). 

Le dîner aurait pu s’appeler « Dégustations croisées autour des vins de la vallée du Loir, 20 km de part et d’autre de la Possonnière, maison d’enfance de Ronsard ».

Début juillet 005 [800x600] 31.jpg

 Mais avant d'en arriver là, le samedi 8 décembre dernier, Papaïto s’est assis très matinalement à sa table de travail avec le devoir suivant à composer : " Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? "

Pour l'introdution, une page découpée dans « Cuisine pratique » de novembre 2005 titrait « Coquille St Jacques, Jus au Safran, Chutney d’Endive à l’Orange », recette où le safran avait disparu, mais dont l’idée était intéressante.

Pour la conclusion du devoir, la « Nouvelle République » du 9 janvier 2009 proposait une « Mousse de Poire au Gingembre confit et à l’Eau de Rose » assez originale, même si le dosage en eau de rose semblait un peu lourd.

Enfin, pour le plat, lue la veille dans le numéro de fin d’année de Régal, une recette de Pascal Barbot (le chef de l’Astrance à Paris) :  « Foie gras en Bouillon de Poule, Pomme et Céleri », promettait une certaine originalité.

Ensuite, un tour dans la cave a permis de sélectionner quelques flacons dont l’ambition était de donner à penser à ceux pour qui il n’existe que de « petits vins de la vallée du Loir ». C’était aussi l’occasion de montrer qu’il n’existe pas de règle absolue pour le choix blanc ou rouge pour s'accorder avec le foie gras et que la référence au vin liquoreux est loin d'être intangible.

Enfin, avant de passer aux travaux pratiques, un tour sur le marché de Montoire a permis de rapporter les victimes sacrificielles du festin en préparation :

  • les coquilles St jacques du Loup de mer arrivées directement d’Erquy au petit matin,
  • le Foie gras de la Ferme de la Chambrerie de Ste Gemmes,
  • les petits céleris-raves de Franck Echard, maraîcher à Montoire,
  • les fromages glanés à la Ferme de la Petite Forêt (chèvre), à la Laiterie de Montoire (divers variantes du Petit Trôo), et à la Ferme de la Coutussière(vache) à Santenay (le « nôtre », pas celui de la Bourgogne),
  • les poires des Vergers du Bel-Air à Couture.

 

En résumé, la composition de l’élève Papaïto s’est articulé de la manière suivante : 

 

Perles grises

Pétillant naturel de Pineau d’Aunis

(méthode ancestrale)

Patrice Colin

Thoré la Rochette

Noix de St Jacques sur Fondue d’Endives à l’Orange, Beurre d’Orange et Safran

Clos St Jacques 2002

Jasnières

Joël Gigou

La Chartre sur le Loir

Foie gras au Bouillon de Volaille, Dés de Céleri poêlés

Dans les Perrons 2008

Coteaux-du-Loir

Elisabeth et Benoît Jardin

Ruillé sur Loir

-

Hommage à Louis Derré 2008

Coteaux-du-Loir

Eric Nicolas

Lhomme

Quelques fromages du Loir-et-Cher

Vieilles Vignes 2007

Coteaux-du-Vendômois

Patrice Colin

Thoré la Rochette

Mousse de Poire au Gingembre confit et à l’Eau de Fleur d’Oranger

St Hilaire 2005

Coteaux-du-Vendômois

Cave coopérative

Villiers sur Loir

Malheureusement, il n'y a pas de photo à l'appui, concentrés comme nous l'étions à nous régaler personne n'a pensé à en prendre... Alors il faut nous croire sur parole : c'était délicieux !!! Mais rien ne vous empêche de venir tester par vous-même. Dépechez-vous la fin du monde, c'est le 21 décembre... enfin il paraît... Sinon à très vite... 

Commenter cet article