Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

Elisabeth, Patrick et Nadège Huguet, sont heureux de vous accueillir à la Commanderie Saint-Jean d'Artins pour un séjour convivial et dépaysant au cœur de la vallée du Loir, au carrefour du Loir-et-Cher, de la Sarthe et de l'Indre-et-Loire.

Réservez votre séjour chez nous au 02 54 72 48 47

Faire notre connaissance

 

Translation please

Publié par SARL La Commanderie Saint-Jean d'Artins

Juin, c'est le mois qui voit revenir l'été et la fête de la Saint Jean si chère à nos coeurs d'artinois puisqu'il s'agit de faire perdurer une ancienne coutume du pays : rendre hommage, fleurir notre Saint protecteur en la statue du Saint Jean l'Evangéliste située dans le pignon de la grange. Déjà notre quatrième Saint Jean à La Commanderie ! Comme le temps passe vite ! Mais ce n'est pas le tout, une Saint Jean, ça demande un peu de préparation pour que la fête soit réussie. D'autant que cette année nous avons décidé de rallumer l'ancien four à pain situé dans les caves  troglodytiques, mais chut ! C'est une surprise ! Le rendez-vous était donné le samedi 26 juin dernier à 18 heures.  

 

Qui dit ancien four à pain dit amis boulangers (j'ai nommé messieurs Chevereau, Rescourio et Barbier) s'égayant à La Commanderie. Youpi !!! Toujours un plaisir partagé de se retrouver (et comme ça, on prend un peu d'avance pour notre prochaine semaine du goût .. oui, oui, je travaille dessus rassurez-vous ! ). Ainsi, dès le mercredi précédant la Saint Jean, les boulangers sont venus rendre une petite visite de courtoisie au four, prendre leurs marques et tenter un premier allumage tout en douceur. Tout s'est très bien passé ! Ensuite, il a fallu vérifier que nous avions tout l'attirail du parfait "cuiseur de pain".Comment ça, on a pas de balai pour nettoyer le four ?! Pas de souci, il n'y à qu'à en fabriquer un ! Avec ces boulangers, c'est toujours aussi simple que cela ! Un vrai bonheur ! Avec tout cela, tout le monde était très content, ça se voit  ?! Non pas tant que ça ?! C'est parce que personne ne daigne regarder l'objectif ; forcément, tout le monde est fasciné par la beauté bien réelle du feu dans le four. Et une minute d'émotion, une !  

Saint Jean 2010 Nad 004 [800x600]  Saint Jean 2010 Nad 005 [800x600]
 Saint Jean 2010 Nad 006 [800x600]  Saint Jean 2010 Nad 011 [800x600]

 

Oui oui, vous aussi vous pouvez vous approcher davantage, n'hésitez pas, venez plus près !  

Saint Jean Cath 2010 005 [800x600]

Saint Jean Cath 2010 002 [800x600]

 

Saint Jean Cath 2010 003 [800x600]

 

Après deux jours de chauffe, nous avions la permission de faire nos  premiers essais de cuisson : nous avons commencé avec une tarte tatin réalisée de main de maître par maman (je crois que nos clients de passage en ont encore le goût délicat en bouche ... un régal !) puis nous avons décidé d'y cuire les cakes prévus pour se délecter le samedi. Mummm !   

Saint Jean 2010 Nad 019 [800x600]  Saint Jean Cath 2010 017 [800x600]

 

Bon , ce n'est pas le tout de s'amuser et de se régaler du spectacle ! Samedi est arrivé, alors il ne faut pas faiblir. C'est le grand jour et tout le monde est déjà à l'ouvrage de bon matin.

 

Etape 1 : pêtrir les pâtes (au passage merci à La Possonnière pour nous avoir permis d'utiliser le pétrin dans l'ancienne métairie).

 

Etape 2 : allumage, mise en chauffe du four. Pendant ce temps, les petits pains briochés sont pesés, façonnés et dorés attendant sagement leur tour pour être mis au chaud dans le four. Quelle efficacité les boulangers ! Un ballet "panifique" de gestes maintes fois répetés ... Bravo !

Saint Jean Cath 2010 032 [800x600]

 

Saint Jean Cath 2010 041 [800x600]

 

Saint Jean Cath 2010 009 [800x600]

 Saint Jean Cath 2010 016 [800x600]
 Saint Jean Cath 2010 026 [800x600]  Saint Jean Cath 2010 023 [800x600]
 Saint Jean Cath 2010 058 [800x600]  

Saint Jean Cath 2010 059 [800x600]

Saint Jean Cath 2010 078 [800x600]  Saint Jean Cath 2010 083 [800x600]
Saint Jean Cath 2010 088 [800x600]  Saint Jean Cath 2010 093 [800x600]

 

Pas mal le résultat final, non ?! Et encore vous, vous n'avez pas les odeurs ...  Imaginez-les maintenant garnis de confitures diverses, colorées et goûteuses ... mais ça, ce sera tout à l'heure pour honorer le buffet. Encore un tout petit peu de patience ! 

 

Etape 3 : avec la chaleur résiduelle du four, nous allons préparer et cuire quelques pizzas maisons pour agrémenter le buffet coté salé ... Oui oui, il ya du salé aussi ! Quitte à se faire plaisir, ne lésinons pas sur les moyens de contenter la gourmandise de nos convives à venir ! Bien sûr tout le monde s'y met, ajoutant sa touche personnelle à l'édifice commun ! Les femmes des boulangers nous ont rejoint  et elles ne sont  jamais en reste, ah ça non ! Fort  heureusement ... Un grand merci à elles, Françoise et Michelle toujours disponibles toujours utiles ... de vraies amies.    

Saint Jean Cath 2010 066 [800x600]  Saint Jean Cath 2010 106 [800x600]
 

Saint Jean Cath 2010 099 [800x600]

 

Saint Jean Cath 2010 111 [800x600]

 

Saint Jean Cath 2010 116 [800x600]

 

Saint Jean Cath 2010 120 [800x600]

 

Etape 4 : il est temps, à présent, de redonner un petit coup de chauffe et d'attaquer les choses sérieuses : le pain ! Petits pains individuels et "gros pains" vont se succéder au coeur de la fournaise. Le ballet peut reprendre son cours !   

Saint Jean Cath 2010 132 [800x600]  

Saint Jean Cath 2010 136 [800x600]

  Saint Jean Cath 2010 151 [800x600]   Saint Jean Cath 2010 157 [800x600]
  Saint Jean Cath 2010 164 [800x600]   Saint Jean Cath 2010 177 [800x600]

 

Maintenant, il n'y a plus qu'à cuire ... surtout il ne faut pas oublier de bien fermer la porte ... pourquoi ?! Mais pour que le pain ne s'échappe pas bien sûr ! Quelle question !

Saint Jean Cath 2010 172 [800x600]

Saint Jean Cath 2010 206 [800x600]  Saint Jean Cath 2010 207 [800x600]

 

Bon, pendant ce temps là, le temps tourne, le buffet s'est rempli de divers mets et douceurs : rillettes, rillons, terrine de campagne, fromages locaux pour faire un brin de compagnie aux bons pains encore tièdes et autres grignotages d'usage pour les bouches salées ; cakes et petites brioches accompagnées de confitures en pagaille, nutella, caramel au beurre salé (le préféré de mon grand- père) sauront trouver les bouches sucrées. Le tout sera accompagné de boissons tout aussi locales : côteaux du vendômois quand vous nous tenez ! Comment ?! Il y en a qui veulent goûter à tout ... pas de problème mettez-vous à l'aise et faîtes comme chez vous, régalez-vous, c'est l'objectif à atteindre ! Même, les hirondelles sont de la partie, se demandant quel est ce débordement d'activités dans LEURS caves. Pas moyen d'être tranquilles ! Il faut donc user de subterfuges et de nappes supplémentaires pour protéger nos oeuvres du meeting aérien de nos amies un rien facétieuses.

 

Mais, il est  l'heure de recevoir nos invités et d'honorer "notre" Saint Jean selon la tradition. Rendez-vous au pignon de la grange où tout le monde s'est rassemblé pour voir les bouquets de fleurs des champs (conformément à l'usage ... ) être déposés aux pieds de Saint Jean par un Patrick très en verve cette année ! Cela, pour le plus grand amusement de l'assemblée sympathique qui n'attend plus qu'une chose à présent : se mettre au frais, dans les caves, à l'ombre du buffet qui attend à l'intérieur.  Car ce samedi 26 juin, c'est le plein été à La Commanderie ... du soleil et de la chaleur ... 

Saint Jean Cath 2010 187 [800x600]

 

Saint Jean Cath 2010 194 [800x600]

  

Saint Jean Cath 2010 189 [800x600]

 

Saint Jean Cath 2010 203 [800x600]

 Saint Jean Cath 2010 199 [800x600]
 Saint Jean Cath 2010 202 [800x600]  

Saint Jean Cath 2010 196 [800x600]

 

Une fois à l'intérieur, chacun s'installe, trouve un voisin de bonne compagnie avec qui partager toutes ces bonnes choses qui régalent les sens ... La fin d'après-midi se passe ainsi en toute convivialité, en toute amitié ... et se passe de commentaires tellement on est bien là, à savourer cette quatrième Saint Jean qui est une vraie réussite ... Il faudrait vous en dire plus ?! Non, il fallait venir le constater par vous-même ... Comment ça vous ne saviez pas ?! Maintenant vous savez, alors rendez-vous l'année prochaine ?!   

 

P.S : merci à notre photographe de coeur qui a su (comme toujours) croquer ces jolis moments pour nous ...    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Camus la guérinière 05/07/2010 10:31



Pa...ni..fique!!!Magnifique reportage qui met les papilles en hyper activité,ce n'est que du bonheur,rendez-vous est pris pour l'année prochaine!Colette & jacques



Kath 04/07/2010 20:37



Bon, je suis grillée au poteau...mais pas au fourneau...Merci Nad, pour cette "panifique" mise en oeuvre du moment. Les douces senteurs se ravivent au souvenir de ces instants de bonne humeur et
de savoir-faire partagés. Hourra pour les  boulangers, extraordinaires de générosité !!! Merci pour la pensée affectueuse : c'est toujours en vrai plaisir de cavaler de la cave au
grenier et du four...(mais où est le moulin ? mystère...), sous le nez de saint Jean, en toute complicité !! A trés vite. Kath 



melle 04/07/2010 17:52



bravo pour cet article! les photos et commentaires nous mettent l'eau à la bouche pour me donner des regrets supplementaires de n'avoir pu vous accompagner!